3 Juillet 2017

Aeolus

Aeolus sera le premier satellite capable d'observer les vents par technologie laser. A la clé ? Des cartes dynamiques en 3D des vents terrestres ! Lancement prévu début 2018.

Placé sur une orbite à 400 km d’altitude, le satellite européen Aeolus (dieu du vent dans la mythologie grecque) fournira les profils des vents entre 0 et 30 km d’altitude sur l’ensemble de notre globe. D’une extrême finesse, ces mesures reposent sur une approche complètement nouvelle qui n’implique pas le suivi des mouvements des nuages ou l'observation de la rugosité de la surface de la mer. Elles seront effectuées par technologie laser grâce à un instrument unique embarqué à bord du satellite : Aladin (Atmospheric LAser Doppler INstrument).

Instrument de type Lidar-Doppler, Aladin comprend un laser de forte puissance qui émet des impulsions lumineuses dans l'ultraviolet proche (335 nm). Réfléchie par les molécules, aérosols et particules nuageuses de l'atmosphère, la lumière sera réceptionnée en retour par un télescope d’1,5 m de diamètre et analysée par des capteurs très sensibles. Ces mesures amélioreront les prévisions météorologiques notamment dans la zone intertropicale et l’hémisphère sud où les stations terrestres sont moins nombreuses. Elles sont attendues avec impatience par les climatologues.

Sélectionnée en 1999 comme l’une des deux missions phares du programme Living Planet de l’Agence spatiale européenne (ESA), Aeolus doit beaucoup à l’expertise française internationalement reconnue en matière de lidars, concentrée notamment dans les laboratoires LATMOS et LMD de l’IPSL. Le CNES a soutenu, en coordination avec l’ESA, les équipes de recherche françaises impliquées dans la conception et le développement de la mission. Le soutien du CNES va se poursuivre sur les phases de calibration/validation et d’exploitation (tests d’assimilation dans les modèles météorologiques opérationnels notamment) qui seront conduits à partir de 2018. La construction d'Aeolus et de son instrument Aladin a été confiée à Airbus Defence & Space (ex EADS Astrium Satellites).